La plus belle vue qu’il puisse exister dans le Roannais selon moi ! Et je ne mâche pas mes mots ! Si Barcelone a son Tibidabo, ou Los Angeles a son parc Griffith, Roanne a Cherier ! A moindre mesure bien sûr, mais cela peut vous donner un peu l’idée du point de vue que l’on a sur la plaine Roannaise depuis les roches Saint Agathe !

La semaine dernière, c’est sur les conseils de Madame Champremier, responsable du musée de l’heure et du feu de Villerest où je travaille cet été, que je me rends à Cherier pour la première fois, un petit village situé à environ 20 km de Roanne, sur les hauteurs de Villemontais, connu pour les confitures du vieux Cherier.

Le lieu dont je veux vous parler aujourd’hui est la base de lancement des parapentes. Situé à 840m d’altitude, c’est de ce rocher que les parapentes de l’association vol libre roannais s’élancent.

Sur mon chemin, je rencontre une très aimable personne qui s’occupe de « réceptionner » les parapentistes à la fin de leur vol. Elle m’explique que seuls les meilleurs parapentistes peuvent s’élancer de Cherier car le site a une configuration particulière. J’apprends également  qu’il existe 2 types de vol : le vol « ordinaire », qui dure environ 10 min, et le cross, qui peut durer 10 minutes comme 2 heures. Certains cross au départ de Cherier peuvent aller jusqu’à Ambierle (20km) ou même Montbrison (à 50km) !

20160902_164037.jpg

Je continue mon chemin pour me rendre au point de vue. Un chemin assez endommagé. Il faut prévoir de bonnes chaussures !

20160902_164127.jpg

Depuis le point de vue, j’aperçois Roanne et son agglomération (Mably, Riorges, Le Coteau), Villerest (je remarque tout de suite la carrière qui fait une tâche rose dans le paysage), l’usine de Saint-Alban-les-eaux, mais aussi des villes plus éloignées comme Charlieu ou Thizy. Selon la légende, on pourrait voir 72 clochers depuis Cherier. Certains jours de l’année, lorsqu’il fait vraiment très très beau sur toute la région (environ 5 jours par an), on peut apercevoir le Mont Blanc !!!

Pour vous donner une idée, j’ai créé un plan du point de vue :

plan de la vue depuis cherier.PNG

Le mieux, c’est de se rendre directement sur place, car on ne peut pas bien se rendre compte avec les photos.

La prochaine fois, je prendrais mes jumelles, car sans aucun doute, j’y retournerais !

Connaissiez-vous ce point de vue ? 

Infos pratiques :

Pour se rendre au point de vue : Depuis le rondpoint de Villerest, prendre la direction de Villemontais. Suivre la D53 jusqu’à Villemontais. Après le village, prendre une route à droite avec indiquée « les confitures du vieux cherier » et « vol libre roannais ». Dans le village de Cherier, passez l’église, et à la croix, prendre le chemin à droite indiqué « vol libre roannais ». Le chemin est assez étroit et très endommagé. Garez-vous avant la barrière sur le bas-côté. A pieds, prendre le chemin à gauche. Marchez pendant environ 5-10 minutes. Le point de vue est sur 2 étages. Je vous conseille de prendre le petit chemin en pierre (derrière le panneau indicatif) pour monter sur le « deuxième étage ». Faites attention car il est très facile de tomber.

Avant de vous rendre sur place, vérifiez bien la météo, car même s’il fait très beau en plaine, le temps peut être différent sur place. Vérifiez également que le ciel ne soit pas trop voilé car vous ne verrez pas grand chose si c’est le cas. Ce serez dommage de faire des kilomètres pour ne rien voir !

Prévoyez de bonnes chaussures, pas forcément de marche mais au moins des baskets. Si vous possédez des jumelles, ne faites pas la même erreur que moi, prenez les avec vous le jour de votre visite…

Pour en savoirs plus sur l’association vol libre roannais : cliquez ici

Merci beaucoup à Madame Champremier pour cette découverte !

Publicités